La chronique de Stof


Crédit DR



As Lions - Selfish Age


Label : Better Noise / Eleven Seven Records - Sortie : 20 janvier 2017


Après Dickinson père (Bruce le chanteur de Iron Maiden, vous savez, ce petit groupe qui monte !), voici Dickinson fils (Austin, ex Rise to Remain). Le jeune chanteur emmène son nouveau combo dans une aventure qui pourrait paraître un brin easy-listening, et relativement éloigné des critères du Metal actuels. Pourtant à force d’écoute, on parvient à dénicher des sonorités plutôt intéressantes à la croisée du Hard FM et du début du Nu Metal (on pense notamment à Crazy Town, Incubus ou encore Linkin Park, Fall Out Boy). La production de David Bendeth (Of Mince & Men, Paramore, Bring Me The Horizon) and Kane Churko (Five Finger Death Punch, Disturbed, In This Moment) est (trop ?) léchée. Le travail de composition s’avère super efficace et les parties de clavier sont bien en place et créées des ambiances sonores plutôt agréables. Un très bon premier album qui leur a valu d’ouvrir pour les tournées US de Five Finger Death Punch et Sixx:A.M. (rien que ça !).

aslionsband.com

Tracklist :
01. Aftermath - 02. The Suffering - 03. Bury My Dead - 04. Deathless - 05. Selfish Age - 06. White Flags - 07. Pieces - 08. World On Fire - 09. One By One - 10. The Fall - 11. The Great Escape




 Écoute possible sur DEEZER ici