Madame Robert

L’O Gib (Montreuil / 93)


Le nom de Madame Robert circulait sur Facebook depuis quelques temps, puis une page créée. Des photos apparurent avec Reuno de Lofofora, Stef Zen et Xa Mesa respectivement bassiste et batteur de Parabellum ainsi que Léa Worms qui officie aux claviers de Sugar Mates et Julien Mutis guitariste du Harvest Blues Band et de IScream. Stef croisé au concert de 6 :33 me confie que le projet n’a rien de Metal ou de Punk, c’est beaucoup plus Blues et que le nom est tiré d’une chanson de Nino Ferrer. Le mystère reste donc entier autour de Madame Robert. Puis un morceau est lâché sur les réseaux sociaux et une date annoncée dans un café-concert de Montreuil. En ce jour de canicule, la température dépasse encore les 35° à 20h. Il ne reste que 10 places en vente qui partiront en quelques secondes. Dans le café, les musiciens sont là à traîner et à discuter en « famille ». En effet dans la salle, on croise Vincent d’AqME, Akonit, l’un des chanteurs d’Artweg, Lolo Lefourbe le trublion du Bal Des Enragés, et Madame Schultz (l’épouse de Schultz défunt chanteur de Parabellum). Au détour d’une conversation, j’entends Reno dire que malgré ses années d’expérience de la scène, il a « le trac comme une pucelle ! ». L’ambiance est bonne enfant même si personne ne sait à quoi s’attendre. Le flyer annonce « Madame Robert : Blues-Rock généreux »…
Les portes s’ouvrent sur une salle minuscule avec une scène à peine plus haute que le plancher. À l’intérieur, la température est telle que l’on a l’impression d’être dans un sauna. Le concert n’a pas commencé que les gens transpirent déjà à grosses gouttes. Ça promet pour la suite…
La suite ? Et bien je ne sais pas trop comment la décrire, car ce à quoi nous assistons est une véritable expérience. Imaginez un croisement improbable entre les années Yéyé, Lofofora, un groupe de vieux noirs de la Nouvelle-Orléans et du blues à la BB King. Vous imaginez ? Non ? Alors il n’y a donc qu’une seule solution, surveillez la page Facebook de Madame Robert. L’album est prévu en octobre et l’on espère vivement d’autres dates pour revivre cet instant magique.

Texte & photos : © Christophe Favière (Stof) pour boosteleson.com

 

Cliquez sur les photos ci-dessous !