Opeth - Le Trianon

Organisateur : Garmonbozia - 21 novembre 2016

 

La salle du Trianon accueille OPETH pour deux soirées à guichets fermés placées sous le signe du Metal progressif. Opeth va sortir une fois de plus l'artillerie lourde et promouvoir très faiblement son dernier opus "Sorceress". Les Suédois ouvriront tout de même leur set sous les lights rouge sang et dans un univers sombre et angoissant, avec « Sorceress », un des deux seuls titres, malheureusement, de leur dernier opus avec «The Wilde Flowers » interprétés ce soir. La suite du concert permet ainsi à Opeth de balayer l’ensemble de leur discographie pour le plus grand plaisir de leur base fan. Pour ce public, certains classiques incontournables seront interprétés tels que « The Drapery Falls », « Ghost of Perdition » ou « The Grand Conjuration » à l'atmosphère toujours aussi oppressante. Tout au long de la soirée, Mikael Akerfeldt saupoudre avec justesse son growl profond, puissant et sa voix claire avec une facilité déconcertante. La qualité du son sur l'ensemble de la prestation s'est avérée purement exceptionnelle et nous permet ainsi sans restriction, de se nourrir avec délectation de la technicité de ses musiciens performeurs et de les accompagner tout au long de leur voyage musical vers des territoires inexplorés. On pourra reprocher à Mikael Akerfeldt d'être toujours aussi bavard, mais ces quelques blagues auront enchanté son public parisien les bras levés, conquis à sa cause. La fosse restera statique dans l'ensemble, les yeux ébahis dans une ambiance à prédominance bleue, mais très travaillée au niveau des lights et enchantée de tant de technicité musicale, telle une assemblée unie pour une même cause et recueillie dans l'église du metal progressif d'Opeth riche d'influences culturelles. « Delivrance » achève cette soirée hypnotique pour une quinzaine de minutes, nom prémonitoire pour une fin de soirée enivrante. La salle se rallume sous les acclamations, distribution de baguettes, de médiators et l'accolade finale des musiciens souriants, heureux assurément de leur premier show parisien avant de faire re-chauffer les planches du Trianon le lendemain pour une deuxième date pleine de couleurs psychédéliques !
Texte et photos Hugues Chantepie


Setlist : Sorceress - Ghost of Perdition - Demon of the Fall - The Wilde Flowers - Face of Melinda – Windowpane - Cusp of Eternity - The Drapery Falls - Heir Apparent - The Grand Conjuration ------- Delivrance.