Raismes Fest 2017

Raismes (59)


Pour sa dix-neuvième édition, l’équipe du Raismes Fest nous avait, comme à son habitude, concocté une affiche des plus alléchante. Trois têtes d’affiches en deux jours, rien que ça ! UFO, Tygers Of Pan Tang et D.A.D. valaient rien qu’à eux le déplacement en terres Nordistes. Mais le Raismes Fest ne tient pas qu’à ses stars. Leur recette magique ? Réussir à mêler groupes mythiques et petits groupes locaux ou pas, dont certains ont fait du chemin depuis leur passage à Raismes (Ultra Vomit, Malemort, Wizzö, T.A.N.K., etc.).Une programmation essentiellement Hard-Rock, blues Rock, avec quelques touches de Guitar Heroe, de Prog, et une pincée de choses un peu plus corsées pour relever tout ça. Bref il y en a pour tous les goûts (enfin presque !). Et puis l’ambiance, le cadre du Château de la Princesse, font que vous passerez forcément un beau week-end dans le Nord.  Petit bémol cette année, une seule scène accueillait les artistes, il fallait donc patienter un peu entre chaque set. Mais avec la Troll qui vous réconforte au bar et les rencontres (ça discute le bout de gras assez facilement avec les « étrangers » par ici !), le temps passe assez vite. Un petit mot sur les concerts (j’en ai raté un ou deux faute à un lève vitre récalcitrant et un apéro imprévu ! Milles excuses aux groupes.), UFO nous ont offert une prestation de très haut niveau (quoi de plus normal pour un groupe de légende), Les Anglais de Tygers of Pan Tang, ont surchauffé un public venu nombreux pour eux. Les pionniers de la NWOBHM (pour les plus incultes ou les plus jeunes : wikipedia !!!) dont le guitariste Robb Weir est le seul membre originel se sont fait plaisir et cela se voyait. D.A.D. reste toujours un grand moment sur scène et le contraste entre la technique des zicos et les facéties du bassiste. Mon énorme coup de cœur vient de Jester Smokebreak, les jeunes Rennais nous ont régalé d’un show intense (et le mot est faible !). Survoltés, le chanteur et le guitariste n’ont pas hésité à rejoindre le public pour le dernier morceau !. Ils n’avaient rien à vendre puisqu’ils galèrent pour sortir leur premier album, mais retenez bien ce nom, m’est d’avis que l’on va en entendre parler. Autre coup de cœur pour les Dead Lord, eux non plus ne sont pas avares en énergie et leur chanteur sait parfaitement comment tenir une scène !
Bref Raismes c’est toujours bien, ou pour voir de vieux groupes, ou découvrir de nouveaux talents !
Rendez-vous l’année prochaine pour les 20 ans !

Texte & photos : © Christophe Favière (Stof) pour boosteleson.com

 

Cliquez sur les photos ci-dessous !