Report Stone Sour / Florence Black

le vendredi 24 novembre 2017 / Bataclan


J’arrive au Bataclan, déjà des fans à l’infini ont fait le déplacement pour cette soirée fêtant le retour de Stone Sour dans la capitale. Le trio Florence Black venu des vallées du pays de Galles, au Royaume-Uni, a été choisi pour chauffer la salle avec ses deux EP en poche, les bien nommés « EP » et « EP II ». Ils joueront devant une salle encore parsemée mais attentive à un gros son rock bien gras, lourd, mélodique et puissant sous des lights plutôt minimalistes. Petit plus du leader jouant de sa guitare derrière la tête, l’atmosphère du live à ce moment précis est vraiment là ! Une belle prestation, surtout pour les premiers rangs qui se sont laissés happer par ce combo en devenir. Durant la pause habituelle à la bière, les roadies s’activent sur la scène, la salle continue à se charger et la température ambiante ne cesse de monter.

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir !

Le Bataclan est désormais complet pour le retour de Stone Sour et son leader charismatique Corey Taylor à visage découvert, laissant tomber son masque de Slipknot. Mauvaise surprise pour les photographes, nous aurons le droit de shooter derrière la console pendant que le photographe officiel pourra jouir d’un large pit photo en front de scène. Du coup, même si le shoot est décevant, nous ne serons pas déçus par la prestation du combo venant défendre son dernier album « Hypograd ». L’entrée en scène se fera sous les hurlements, les mains levées, heureux de revoir les Américains de retour en France. Corey entre sur les planches le poing levé et délivre un premier message : « Bonsoir mes amis ! » Le spectacle s’amorce sur « Taipei Person / Allah Tea » du dernier opus en date, avec des geysers de feux d’artifice et un premier hedbang de la vedette du soir. Le premier rang est instantanément en transe. Ça tape dur avec Roy "Rata" Mayorga à la batterie – peut-être un peu trop présent au niveau du son général. Josh Rand donne une fois de plus une masterclass de guitare, le bassiste Johny Chow et le guitariste Christian Martucci livrent leur énergie habituelle en venant haranguer au devant de la scène. Corey nous emporte avec le titre « Through Glass » ou « Hesitate » à la guitare pour un moment d’émotion et d’apaisement avec la complicité chantée d’un public unanime. Corey jouera tout au long de la soirée avec ses fans, tirant même des confettis et lançant des jets d’eau sur le public, lui-même heureux de lui répondre avec des « Héhé Héhéhé ! » tout en sautillant dans la fosse. L’ensemble du set prône toujours autant l’éclectisme musical faisant la force de ce combo d’exception. Les nombreux titres de Stone Sour ce soir oscillent entre chansons lourdes et ballades puissantes avec une énergie partagée belle à voir. Nous aurons le droit d’apprécier seulement cinq titres du dernier opus « Taipei Person / Allah Tea », « Knievel Has Landed », « Song #3 », « Rose Red Violent Blue » et » Fabuless », titre sur lequel se terminera le show avec des « Air Dancers Men » imitant chacun des membres au milieu des geysers de lumière. Un final en apothéose et les lumières se rallument avec distribution de baguettes, médiators, poignées de mains sur « Bad » de Michael Jackson ! La joie de vivre au Bataclan a repris sa place ce soir du 24 novembre 2017.

 

Texte & photos : © Hugues Chantepie pour boosteleson.com

Merci à Valentin de Warner

 

Set list Stone Sour :
1-Taipei Person / Allah Tea, 2- Knievel Has Landed, 3- Made of Scars, 4- Reborn, 5-Say You'll Haunt Me, 6- 30/30-150, 7- Hesitate, 8- Tired, 9- Rose Red Violent Blue, 10- Do Me a Favor, 11- Cold Reader, 12- Get Inside, 13- Song #3, 14- Through Glass, Encore : 15- Gone Sovereign, 16- Absolute Zero, 17- Fabuless

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir !